Conseil d’établissement

 Séance du 4 novembre 2010

 

Ordre du jour :

  • Bilan de rentrée
  • Les AES du 1er semestre
  • Aménagements du Règlement Intérieur
  • Evolution des droits de scolarité
  • Etat d’avancement du projet d’extension du lycée

 

Membres présents :

 

Administration :

Loïc CHATTON

Christophe JEAN (Ambassade)

Pierre Emmanuel GIROD

Carolina GRAINE

Roselyne BRAULT

 

Personnels

Fanny ADAM JOUAN

Maria NIKOLANTI

Nassrédine NOUAR

Ons JALALI

 

Parents et élèves

Joelle BOUJACLI

Fabrice  PETIT

Frédéric TALBOURDET

Ismail BAROUDI

 

Membres absents :

 

-          1 représentant des personnels (Pascale BABA, excusée)

-          1 représentant des parents d’élèves (Andréa ENAUX, excusée)

-          Inspecteur de l’Education Nationale AEFE, zone MOPI (Jean-Luc MASOUY, excusé)

   

Ouverture de séance à 16h15

 

Treize membres (sur un total de 15) sont présents, Monsieur le Proviseur déclare la séance ouverte.

Les nouveaux membres sont présentés ainsi que les règles de composition du Conseil, avec 5 membres représentant chacun des trois collèges : l’administration, les personnels (enseignants et non enseignants), les usagers (parents et élèves).

 

Un secrétaire de séance est désigné : Roselyne Brault, CPE.

L’adoption du procès-verbal du Conseil d’Etablissement du 20 juin 2010 est passée au vote :

5 POUR

2 CONTRE

Il est donc adopté.

Les voix CONTRE expriment leur désapprobation en raison de l’absence de mention concernant la disparition de l’heure de technologie en 3ème. A ce sujet il est répondu qu’un choix a été préféré, correspondant aux priorités du projet d’établissement consistant à développer le Français Langue de Scolarisation. Cependant, les heures prévues à cet effet n’ayant pas toutes été utilisées, M. le Proviseur évoque un dispositif qui ferait jour sous peu pour pallier la disparition de cette heure.

L’ordre du jour est présenté. Aucune question diverse n’a été soumise au préalable. M. le Proviseur déclare qu’il répondra néanmoins à certaines questions s’il détient l’information appropriée.

 

1.      Le bilan de rentrée

 

Sont passés en revue les secteurs suivants :

 

§         Les travaux de l’été

Aménagement des terrains de sport

      Création d’une nouvelle salle de classe, en abattant la cloison séparant l ‘ex-salle vidéo de l’ex-bureau de vie scolaire, pour accueillir un nouveau CP.

Peinture du hall d’accueil (salle de motricité).

La peinture du réfectoire est prévue pendant les congés d’El Adha.

 

§         Les personnels

Tous les postes prévus ont été pourvus.

Chez les enseignants : professeurs en histoire-géographie, physique-chimie, espagnol, FLS et  maîtresses dans les classes élémentaires.

Chez les non-enseignants : renforcement du service de Vie scolaire avec des surveillantes. Trois nouveaux recrutements aux postes de Responsable des Ressources Humaines, d’infirmière et d’assistante sociale.

 

§         Les effectifs

 

Ils sont en très légère progression (des arrivées sont prévues dans les semaines qui viennent), en quasi stagnation. En tous cas ils sont inférieurs aux prévisions qui faisaient état de moins de départs et de davantage d’arrivées. Plusieurs parents ont dû quitter Bahreïn, leurs contrats de travail n’étant pas renouvelés.

 

 

CLASSES

2009/2010

Prévisions 2010/2011

Réels          2010/2011

 Petite Section

 

31

34

31

 Moyenne Section

 

42

39

38

 Grande Section

 

55

46

49

Total TPS/PS/MS/GS

128

119

118

 Cours Préparatoire

48

59

57

 Cours Elémentaire I

41

50

50

 Cours Elémentaire II

48

39

35

 Cours Moyen I

 

34

50

47

 Cours Moyen II

 

41

33

30

Total Primaire

212

231

219

 Sixième

 

28

43

39

 Cinquième

 

24

25

22

 Quatrième

 

25

25

21

 Troisième

 

13

24

19

Total Collège

90

117

101

 Seconde

 

11

8

8

 Première

 

3

3

3

 Terminale

 

0

0

0

Total Secondaire

14

11

11

TOTAL GENERAL

444

478

449

 

 

Des inscriptions ont dû être refusées, notamment en grande section en raison d’effectifs pléthoriques. Ces refus ont été motivés par la non appropriation de la langue française chez les élèves et les familles concernées.

Aucune inscription en collège n’a été refusée.

 

§         La rentrée avec le Ramadan

Le fait d’avoir maintenu la rentrée pendant le temps du Ramadan a causé l’absence de 57 élèves, soit 12% des effectifs. Les effets ont donc été moindres et les retardataires étaient tous de retour le 15 septembre.

 

§         Quelques événements de la rentrée

Semaine du goût : elle s’est déroulée en octobre, déclinant des thèmes variés comme les plantes aromatiques en GS, le chocolat en CP, la pomme en PS et MS

Sensibilisation à l’hygiène alimentaire : une distribution de fruits a été organisée par de nombreux parents d’élèves lors de la récréation du jeudi 14 octobre. Les enfants ont pris beaucoup de plaisir à goûter la grande variété de fruits mis à disposition. Cela a marqué le point de départ d’échanges en classe autour de ce thème. 

Halloween : les deux classes de GS ont offert aux élèves de maternelle puis aux familles un spectacle regroupant chansons, poésies, comptines. La presse s’en est fait l’écho, notamment à travers un article dans le Daily Tribune. A ce sujet il nous faut remercier une mère d’élève particulièrement active auprès des médias pour ce qui concerne la publicité des actions de l’établissement.

 

§         Les sites web des classes

Nous continuons le développement de ce nouvel outil de communication avec les familles. Les enseignantes de maternelle ont montré la voie et la fréquentation des sites nous montre le chemin à suivre. Nous pouvons ainsi annoncer que bientôt de nouveaux espaces destinés aux élèves de l’élémentaire s’ouvriront.

 

§         Les options pédagogiques

-          Introduction de l’arabe Langue Etrangère en CP et CE1

-          Révision à la baisse du nombre d’heures consacrées au Français Langue de Scolarisation. A ce propos des moyens pourront être dégagés pour pallier le manque actuel en technologie.

-          Aide personnalisée dans l’élémentaire : conformément aux programmes, l’ensemble des 15 enseignants organisent en dehors des 24 heures réglementaires de classe, une séance hebdomadaire d’une heure en élémentaire et de deux fois une demi-heure par semaine en maternelle de soutien. Cette aide consiste à mettre en place une relation pédagogique personnalisée qui accompagne l’élève dans son développement individuel. Il s’agit d’un temps d’enseignement différent qui fait écho au temps ordinaire de classe. Elle est destinée aux élèves qui font face à une difficulté passagère et non profonde. Chaque session permet d’approfondir une compétence précise sur une durée de 5 semaines.

Les séances se déroulent de 13h à 13h30 en maternelle afin de ne pas trop prolonger la journée de travail ; en élémentaire, elles prennent place dans l’emploi du temps après la pause repas, c’est-à-dire de 13h45 à 14h45.

 

-          Dans le secondaire : une heure de soutien en maths en 3ème et la création de 2 filières allant de la 6ème à la 3ème en anglais, l’une pour les élèves les plus familiarisés avec cette langue, l’autre suivant au plus près le programme du MEN français.

 

§         Les résultats aux examens

Le Brevet des collèges

Une brillante réussite cette année, pour preuve les résultats :

Nombre d’inscrits : 13

Candidats présents : 12

Candidats admis : 12

Taux de réussite : 100%                      (taux France : 83.3%)

Les mentions :      Très bien : 25%          Bien : 16.5%          Assez bien : 42%

 

IGCSE

Examen organisé par l’Université de Cambridge.

En avril 2010, six candidats de 3ème ont passé l’examen du «  IGCSE English as a second language » avec 100% de réussite.

 

PET (Preliminary English Test)

 Niveau B1

                  4 élèves de 4 ème et 2 élèves de 3 ème inscrits, 5 ont réussi.

 

2.      Les Activités Extra-Scolaires (AES)

 

Cette première session de l’année scolaire 2010/2011 a débuté le 26 septembre 2010 et se terminera le 28 février 2011.

 

Nous proposons actuellement 37 ateliers sur 5 jours entre 13h45 et 15h45.

-         16 ateliers dans le domaine sportif,

-         9 dans le domaine éducatif,

-         7 ateliers culturels,

-         3 aides aux devoirs,

-         2 ateliers de langue anglaise.

De nouveaux ateliers ont vu le jour : aïkido, initiation à la flûte, voile, film d’animation pour les maternelles, questions pour un champion.

 

Ils sont encadrés par 21 adultes différents qui se répartissent comme suit :

-         16 enseignants de l’école,

-         5 personnes extérieures à l’établissement.

Ceci montre à la fois une forte implication des personnels de notre établissement et une capacité d’ouverture à l’ensemble de la communauté éducative.

 

Les 315 inscriptions se décomposent en :

-         64 inscriptions d’élèves de maternelle,

-         206 inscriptions d’élèves d’élémentaire,

-         45 inscriptions d’élèves du secondaire.

C’est la première fois que nous attirons autant d’inscriptions sur l’ensemble de l’établissement et plus particulièrement dans le secondaire.

Les inscriptions pour la seconde session se dérouleront courant février 2011.

 

L’activité voile commencera en retard en raison de l’absence de contrat de Responsabilité Civile chez l’association avec laquelle le lycée a pris attache. Un nouveau contact a été établi et l’on peut espérer commencer fin novembre.

 

3.       Aménagements du Règlement Intérieur

 

La version adoptée lors de la séance du 20 juin était orientée vers le secondaire. Il a été procédé à une réécriture de manière à intégrer le primaire.

Lecture rapide du Règlement avec accent porté sur deux points :

·         Le port obligatoire du maillot et du bonnet de bain à la piscine.

Il a été remarqué que plusieurs élèves se baignaient à la piscine avec le short qu’ils utilisent le restant de la journée. Des mesures d’hygiène s’imposent.

Les représentants des parents d’élèves se plaignent de l’absence de vestiaires au lycée. Il est répondu qu’effectivement en raison de l’exigüité des locaux aucun espace n’est alloué aux élèves pour se changer. Une solution doit être trouvée.

L’activité piscine a été remise en question à plusieurs reprises pour ce qui concerne les grandes classes (transformation du corps, pudeur des adolescents). Mais avec les grandes chaleurs et le manque d’espace approprié il ne reste guère que la natation comme pratique sportive envisageable. L’équipe pédagogique peut toutefois se repencher sur la question.

 

·         Le port de l’uniforme

M. le Proviseur reprend l’idée de créer une commission composée de représentants des différents collèges du Conseil pour organiser une enquête quant à son utilité et les souhaits des familles. Un représentant des parents doute de la réelle volonté des familles d’aller dans le sens du port de l’uniforme. Il lui est répondu que c’est une demande récurrente de nombreuses familles, mais aussi du Ministère de l’Education de Bahreïn et également un souhait du siège de la MLF.

Un sondage a déjà eu lieu auprès des personnels et 2/3 se sont prononcés en sa faveur.

Certains membres du Conseil se portent volontaires pour constituer cette commission.

 

Vote en faveur des aménagements du RI : 13 POUR   0 CONTRE

 

4.      Evolution des droits de scolarité

 

Il existe actuellement deux systèmes de tarification : le premier prend en compte les nationalités, le second le niveau d’enseignement de l’élève inscrit.

On aboutit ainsi à 6 tarifs différents ; le plus élevé s’adressant aux élèves tiers (ni français, ni bahreinien) en collège ou lycée (= 3375 BD), le moins élevé étant celui réservé aux élèves français ou bahreiniens de maternelle (= 1472 BD).

M. le Proviseur souhaite revenir sur ces tarifications pour procéder à un rééquilibrage qui reviendrait d’une part à rétablir l’équité entre les nationalités, d’autre part à prendre compte les coûts réels des élèves selon le niveau d’enseignement.

Pour le premier cas il est ainsi envisagé d’augmenter les droits de scolarité des français et des bahreiniens et de réduire ceux des tiers. Un représentant des parents estime qu’une contrepartie soit proposée. Sont rappelées les conditions qui ont vu la mise en place de cette différenciation : à l’époque du conventionnement avec l’AEFE, l’établissement recevait une subvention de l’état qui permettait ainsi de demander moins aux ressortissants français. Ce n’est plus le cas maintenant. Il faut donc faire disparaître ce système. L’établissement a déjà fait l’objet d’une demande dans ce sens l’an dernier lors d’une inspection des services du Ministère bahreinien de l’Education. Le siège de la MLF demande également à ce que soient rétablies des conditions non discriminatoires.

Dans le deuxième cas, se pose la question de rééquilibrer les tarifs en faveur des collégiens/lycéens et d’augmenter ceux de maternelle (niveau qui réclame deux adultes par classe). Mais il faut toutefois rester compétitif avec les autres établissements du secteur privé.

Un représentant des parents d’élèves plaide pour un rééquilibrage échelonné dans la durée.

 

5.      Projet d’extension du lycée

 

La nouvelle parcelle (l’actuel parking) vient d’être bornée. Elle sera bientôt clôturée tout en laissant deux issues pour la circulation des véhicules.

Un programmiste français, spécialiste de la construction des établissements d’enseignement, missionné par le siège de la MLF, vient de passer trois jours à Bahreïn, accompagné de l’agent comptable du réseau Moyen-Orient pour étudier les conditions de développement du chantier.

Cette visite débouchera sur un rapport qui sera remis d’ici un mois et qui déterminera la faisabilité du projet. Celui-ci a été soumis par M. le Proviseur sous la forme d’un cahier des charges pédagogiques.

Il faudra ensuite passer aux étapes suivantes que sont la réalisation de l’avant projet détaillé, le dépôt de demande du permis de construire et le montage financier.

Le délégué des élèves demande s’il y aura une classe de seconde avec enseignement en direct. Il lui est répondu qu’au cas où le chantier aurait pris du retard, de toute façon cette classe de seconde en direct sera ouverte à la rentrée de septembre 2011 et que la demande d’homologation suivra, celle-ci ne pouvant avoir lieu avant la création de la classe.

 

6.      Questions diverses

 

Calendrier année scolaire

Le calendrier de l’année scolaire 2011-12 est présenté (voir annexe).

La rentrée des élèves aura lieu le dimanche 4 septembre et la sortie le jeudi 28 juin au soir. Il tient compte de l’exigence ministérielle d’ouvrir l’établissement sur 180 jours.

 

M. le Proviseur n’ayant pas reçu le libellé des questions diverses avant la séance annonce qu’il répondra aux questions dans la mesure où il détient les éléments nécessaires.

 

Questions des représentants des parents d’élèves :

·         Prise de repas en 1ère récréation

Pourquoi une surveillante est-elle intervenue en classe pour demander aux élèves de ne pas manger lors de la première récréation ?

On constate que nombre d’enfants ont déjà terminé le contenu de leur panier repas à la fin de cette 1ère récré. L’intervention de la surveillante était motivée par le fait que l’on se retrouve avec des élèves pendant les AES à 15h qui n’ont pas mangé depuis 9h45.

 

·         Drapeau français

 Pourquoi n’y a t-il plus de drapeau français sur le fronton du lycée ?

Il est répondu qu’un nouveau est en commande chez le tailleur (en prenant soin de respecter les mêmes dimensions que le drapeau bahreinien) et qu’il sera livré dans la semaine.

 

·         Marathon relay

Comment se fait-il que des élèves du lycée aient été inscrits au Marathon Relay alors qu’ils n’auraient pas l’âge légal (13ans) ?

M. le Proviseur  se renseignera à ce sujet, ces informations étant non vérifiables en l’état.

Pour ce qui est de l’organisation de l’équipe du lycée au marathon, elle sera revue en amont l’année prochaine avec une concertation accrue avec les parents. Des demandes de sponsorisation devront également être prévues plus tôt.

 

·         L’utilisation du sifflet

Est-il judicieux d’utiliser le sifflet dans l’établissement ?

Oui, dans la cour de récréation. Celle-ci est trop vaste pour qu’un surveillant puisse intervenir immédiatement d’un endroit à un autre. Par contre il ne devrait pas être utilisé dans les espaces confinés tels que la cantine ou la permanence, au risque d’ajouter au brouhaha et à la confusion.

 

·         Problèmes médicaux et changements de personnels

Les personnels sont-ils au courant des problèmes médicaux des enfants ?

Non, pas nécessairement. Le secret médical interdit à l’infirmière de dévoiler certaines pathologies des élèves aux personnels. Celles-ci font l’objet de mises en place de Projet d’Accueil Individualisés (PAI) en concertation avec la famille, l’infirmière, le chef d’établissement et avec ou sans l’enseignant. 25 ont déjà été établis depuis la rentrée.

 

·         Bibliothèque pour collégiens

Les collégiens ont-ils la possibilité de se rendre en bibliothèque ?

Oui des créneaux ont été alloués pour chaque classe en début d’année.

 

·         Bus

N’y a-t-il pas moyen d’améliorer la dépose des élèves qui arrivent en bus ?

C’est effectivement un souci qu’il faudrait régler car avec le manque de civisme de quelques parents au volant au moment de l’entrée à l’école, l’engorgement est à son comble et la sécurité mise en péril. Il est à noter que depuis quelques semaines nous avons obtenu l’aide de la police municipale qui vient réguler la circulation devant notre entrée.

Nous tacherons de trouver une solution concernant cette question très prochainement.

 

Questions du représentant des élèves :

·         Amélioration repas cantine

Peut-on avoir des repas meilleurs à la cantine ?

La difficulté est de savoir ce qui est meilleur pour tout le monde. Pour ce qui est de dire que c’est toujours le même repas qui est servi, M. le Proviseur dément en disant qu’il y mange lui-même tous les jours et que le menu est varié. Pour ce qui est du manque de saveur reproché, il en informera le prestataire.

 

·         Micro ondes pour paniers repas

Les élèves ayant un panier repas peuvent-ils se servir du four à micro-ondes pour chauffer leur plat ?

Nous allons voir dans quelle mesure nous pouvons laisser un four à micro-ondes à disposition des élèves concernés.

 

 

Fin à 19h

 

La secrétaire de séance                                        Le président du Conseil d’Etablissement